Légende

Si le chapeau te fait…

Pendant plusieurs années, le Guide restos Voir a donné des cotes aux restaurants au moyen d’étoiles. Mais comme le web permet aujourd’hui à tout un chacun d’attribuer des étoiles à tout et à n’importe quoi, nous trouvions que les étoiles avaient pâli, qu’elles avaient perdu de leur pertinence. Cette année, nous avons troqué les étoiles pour des chapeaux. Comme dans l’expression «si le chapeau te fait, mets-le donc». Ainsi, chaque établissement visité par l’équipe du Guide s’est donc vu octroyé d’un chapeau – Couronne, Borsalino ou Casquette – illustrant l’expérience globale que les restaurants lui ont réservée.

Couronne


Couronne: Dans un restaurant Couronne, on s’attend à être reçus comme des rois et des reines. Signes distinctifs: les assiettes servent d’écrin à une cuisine de haute voltige; le décor est soigné, les couverts sont de grande qualité, la carte des vins est recherchée, et le service, professionnel. Bref, c’est la totale! Toqué!, Maison Boulud, L’Atelier Robuchon, Europea, le Laurie Raphaël et l’Initiale sont d’illustres représentants de cette catégorie.

Borsalino


Borsalino: Ce chapeau de feutre mythique, symbole de classe et de style, est attribué aux bistros classiques ou aux restaurants qui servent une cuisine de type bistronomique. L’Express, Chez Victoire et Ophélia, par exemple, sont des établissements Borsalino.

Casquette


Casquette: Établissement sans prétention qui offre une bouffe simple dans un décor sans flaflas. Le service y est amical, voire familier. Ce peut être le petit resto sympa qu’on a adopté comme cantine du midi, par exemple. Dans un resto Casquette, pas besoin de mettre de gants blancs!

Un chapeau entouré d’un cercle rouge signifie que les cuisines du resto sont dirigées par un chef créatif, c’est-à-dire un chef qui propose une vraie démarche artistique, qui se distingue par son style et par la création de plats signature, qui crée au gré des saisons et de son inspiration. Cette couleur permet par exemple de faire la distinction entre un restaurant bistronomique tenu par un chef qui innove (le Montréal Plaza, de Charles-Antoine Crête, par exemple) et un simple bistro qui s’en tient aux classiques.

Les prix indiqués représentent le prix moyen pour un repas du midi ou du soir, pour deux personnes, avant les boissons, les taxes et le pourboire.

La légende indique également si le restaurant offre le déjeuner ou le brunch, s’il dispose d’une terrasse, d’une salle privée, d’une carte des vins recherchée, ou s’il s’agit d’un «apportez votre vin». On y mentionne également si l’établissement accepte ou non les réservations.