Le Café du Théâtre : Manger en musique
Nouvelles

Le Café du Théâtre : Manger en musique

De la cloche à la flûte en passant par la mandoline, le piano ou la batterie, la cuisine et la musique partagent un vocabulaire instrumental. S’ajoutent à cela l’harmonie, l’équilibre, les touches ou encore les notes. Face à tant de similitudes, le Café du Théâtre, dans le quartier du Dix30, a eu l’idée de mélanger ces arts deux soirs par semaine.

« On a l’espace, on a l’ambiance et on s’est rendus compte que les gens appréciaient d’avoir un concert pendant leur repas. C’est l’occasion parfaite pour se démarquer et se diversifier. C’est gratuit, les plats ne sont pas plus chers ces soirs-là et ça permet de passer une soirée originale », explique Maxime Caron-Labonté, directeur des opérations du groupe Restos Quartier Dix30.

Dans cet établissement, qui a pour ambition de recréer l’ambiance d’une brasserie parisienne, le samedi soir est inévitablement consacré aux classiques de la musique française.

« On a eu un hommage à Édith Piaf, on a fait une soirée intitulée « Sous le ciel de Paris » avec des classiques variés, et puis on va bientôt avoir un concert avec des chansons de Joe Dassin, détaille Maxime. On veut recréer une ambiance et les concerts aident à voyager le samedi soir. On se sent comme à Paris, mais les serveurs sont plus accueillants qu’à la tour Eiffel! »

Un concert anti-Saint-Valentin

Si l’inspiration française est assumée, le Café du Théâtre a néanmoins fait le choix d’ouvrir sa scène à d’autres sonorités les jeudis soirs. « On a tout le temps de la musique française dans le restaurant, donc pour changer, on a créé les « jeudis rythmes du monde ». C’est un jour plus festif, il y a des 5 à 7 corporatifs et des soirées entre amis. La clientèle apprécie ce décalage de temps en temps et cela permet de découvrir autre chose », assure Maxime.

En plus de ces deux concerts hebdomadaires, la brasserie a aussi développé un partenariat avec la radio Rythme FM, qui organise un rendez-vous mensuel dans l’établissement. « Ça a lieu un mardi soir et on présente un artiste de grande envergure au Café du Théâtre. Le 14 février, on va faire une soirée anti-Saint-Valentin lors d’une party de filles avec Jonathan Roy. Ce sera une soirée privée avec lui », indique le directeur des opérations.

Le concept n’est pas révolutionnaire, mais le pari est réussi pour le Café du Théâtre, qui remplit désormais sans problème sa programmation. « C’était difficile au départ, mais maintenant ce sont les artistes qui appellent pour passer chez nous. Ces concerts collent bien à l’ambiance bistrot. En entrant, on se sent transporté… »

Le Café du Théâtre
6000, boulevard de Rome – Brossard
450 676-2211
www.restosdix30.com