Restos : bientôt la fin du pourboire?
Nouvelles

Restos : bientôt la fin du pourboire?

Petite révolution dans le monde de la restauration : récemment, deux établissements (le Zero8, et le Bistro Rosie, tous les deux situés dans Rosemont) ont annoncé augmenter le prix de leurs repas et interdire les pourboires, le but étant de garantir un salaire de 15 à 25$ de l’heure à tous les employés. Au Bistro Rosie, les serveurs comme les cuisiniers sont payés à un taux fixe compris entre 20 et 25$ de l’heure, selon leur expérience.

Olivia Lévêque, gestionnaire du restaurant Chez Lévêque, confirme qu’il est vrai que les cuisiniers ne gagnent pas aussi bien que les serveurs : « Généralement, ils sont à 17-18$ de l’heure, tandis que les serveurs sont à 26$ ».

Mais pour la gestionnaire, la problématique n’est pas nouvelle, et « personne n’a encore trouvé la solution miracle ». Ces salaires plutôt bas que doivent accepter les cuisiniers sont d’ailleurs d’après elle l’une des raisons de la pénurie de main d’oeuvre qui existe actuellement au Québec.

Un pourcentage au cuisinier

« Alors la vraie question est de se demander dans quelle poche va-t-on chercher de l’argent? Taxer le client? Mauvaise idée, ils paient déjà pas mal à mon avis. Amputer d’une partie de leurs pourboires les serveurs? Non plus. On ne peut pas revoir les salaires des serveurs à la baisse, cela risque de créer un climat de travail tendu avec des serveurs mécontents », explique Olivia Lévêque.

« Peut-être pourrait-on imaginer que le client laisse un faible pourcentage au cuisinier s’il le veut bien », suggère-t-elle, en rappelant également que les serveurs ne sont pas au salaire minimum et que pour beaucoup, le pourboire est un supplément qui n’est pas négligeable.

Olivia Lévêque critique également cette tendance qui existe d’imposer au client un pourcentage de pourboire allant de 15 à 25%, lorsque ce dernier paie par carte. « Au-delà de 15%, ça me semble presque trop », ajoute-t-elle.

En tout cas, l’établissement qui fête ses 45 ans d’existence sur la rue Laurier Ouest ne compte pas rejoindre les rangs de ceux qui ont décidé de lancer leur petite révolution dans le milieu de la restauration. Pour la gestionnaire, pas question d’interdire les pourboires, même si elle souligne le « courage » des deux établissements rosemontois…

Chez Lévêque
1030, avenue Laurier Ouest – Montréal
514 279-7355
www.chezleveque.ca