Tsukuyomi : passion ramen
Nouvelles

Tsukuyomi : passion ramen

Le nom n’est pas évident à écrire ou à se rappeler, mais c’est la nouvelle adresse à retenir dans le Mile-End. Ouvert en juillet dernier sur Saint-Laurent, à la place du défunt À l’Os, Le Tsukuyomi se spécialise dans les ramen. Et il les fait bien : ici, il n’y a pas des dizaines d’options au menu et tant mieux, les cuisiniers sont experts dans leur spécialité.

On coche sur la carte son choix de ramen (légumes, porc, poulet, végétalien), et le plat arrive (très) rapidement. On peut également déterminer l’épaisseur des nouilles, les garnitures et la salinité du bouillon. Les nouilles sont faites maison chaque jour selon la tradition japonaise, et le bouillon dans lequel elles nagent a mijoté pendant plusieurs heures pour optimiser ses saveurs. Le tout est accompagné d’un œuf dur, de porc, de bambou, de tranches de tofu, d’algue nori et de poireau.

Résultat, le ramen est excellent, vraiment authentique – bien que le bouillon, très gras, soit un peu lourd. En entrée ou en accompagnement, on peut également commander des à-côtés pour compléter le repas : riz à la vapeur, salade de pieuvre marinée, edamame… Le mini Chashu Don, au porc braisé fondant à souhait, est un délice pour son mélange de saveurs qui vous emmène directement en Asie.

Le restaurant ne révolutionne pas le ramen, il le perfectionne. Le plus par rapport à la plupart des restos de ramen de la ville, c’est tout de même cette option végane, qui propose un bouillon mijoté sans os de porc et des nouilles faites sans œuf.

a54i3226

Bref, le Tsukuyomi est une bonne option santé pour un repas rapide, équilibré et pas cher (13$ le bol de ramen, dont on arrive difficilement au bout). C’était justement la promesse des propriétaires, Devin Chen et Ivy Dong – qui possèdent également la brasserie japonaise Kinoya ouverte en 2012 sur Saint-Denis : « offrir la meilleure option de ramen rapide du quartier et un service sympathique et efficace ».

Efficace, il l’est, car en une demi-heure le repas est commandé, servi et mangé, sur un fond musical de pop asiatique. En cette fin d’automne, le ramen est tout à propos… À boire, on nous propose de la bière (Sapporo bien sûr, mais aussi de La fin du monde), du thé japonais au lait, du matcha ou du soda japonais.

Un petit resto qui ne paie pas de mine, à la déco simple constituée par de nombreux objets qui rappellent le Japon. Cuisine ouverte, long comptoir en bois, écran de papier… Si la quarantaine de places est occupée, la file d’attente avance vite. On peut également acheter les fameuses nouilles du Tsukuyomi pour emporter. Classique, simple et efficace.

a54i8442

Tsukuyomi
5207, boulevard Saint-Laurent – Montréal
514 273-888
www.tsukuyomi.ca