Le Steak-frites change sa carte
Nouvelles

Le Steak-frites change sa carte

Une fois n’est pas coutume, et parce qu’il faut toujours se réinventer, le Steak-frites Saint-Paul a décidé de modifier sa carte tout en gardant son esprit «bistrot et cuisine française». «Tous les deux ans nous apportons des nouveautés au menu. On n’enlève rien, on apporte simplement de nouvelles choses», explique Hugo Barabé, copropriétaire avec Karim Ressak depuis sept ans des enseignes Steak Frites Saint-Paul.

Présents dans plusieurs villes du Québec (Saint-Jean-sur-Richelieu, Lachenaie ou encore Saint-Sauveur), cet «apportez votre vin» a décidé de miser sur la gastronomie d’inspiration française pour attirer une clientèle casual, comme le précise le copropriétaire.

Si apporter des modifications au menu originel n’est pas si compliqué, il confie que le vrai défi est celui de la logistique au niveau de tous les établissements. Pour ces nouveautés, le Steak-frites Saint-Paul a décidé de mettre l’accent sur les fruits de mer et propose désormais des moules-frites servies à la provençale ou marinara. «Nous allons aussi offrir un service de moules-frites à volonté les mercredis soirs», précise Hugo.

Les coquilles Saint-Paul – équivalent des coquilles Saint-Jacques –, ont aussi trouvé leur place sur ce nouveau menu qui arrive avec le printemps. Elles ne seront pas servis avec des pommes de terre pilées, mais «à la sauce Steak-frites», ajoute le copropriétaire.

Côté viande, l’enseigne a décidé de miser sur un magret de canard dans une version un peu asiatique qui va mêler des saveurs sucrées et salées. «On offre aussi de nouvelles coupes de viandes comme la bavette et la coupe new-yorkaise.» Il s’agit d’un contre-filet avec une légère saveur de noisette et qui est reconnu pour être juteux et tendre.

Hugo ne voulait pas entièrement refaire sa carte: «On veut garder une certaine stabilité dans ce qu’on offre aux clients. Les gens doivent pouvoir retrouver ce qu’ils ont toujours aimé chez nous». Aucune volonté particulière de suivre une tendance culinaire non plus. Pour les propriétaires, ces ajouts sont avant tout une continuité dans un menu déjà bien associé à la marque du Steak-frites Saint-Paul.