Allier plaisir de la table et de la scène
Nouvelles

Allier plaisir de la table et de la scène

Depuis 15 ans, le Monte Carlo régale, fait danser et divertit ses convives dans un seul et même endroit. Pas besoin de courir, son dessert à peine avalé, du restaurant à la salle de spectacles pour assister à un show, le Monte Carlo laisse ses clients profiter de leur soirée à leur rythme. Une formule éprouvée que l’établissement a su renouveler en lançant deux concepts supplémentaires: le souper théâtre et le souper disco.

Depuis quelques semaines, les clients du Monte Carlo, qui a quitté Repentigny pour s’installer à Charlemagne il y a cinq ans, peuvent s’improviser détectives en prenant part à un souper meurtre et mystère. Dans l’ambiance d’un club clandestin des années 30, une troupe de théâtre joue un acte entre chaque plat. À la fin du repas, les gens posent des questions aux comédiens afin démasquer le meurtrier.

Un jeu du Clue interactif qui a trouvé son public. «Jusqu’à présent, nous avons donné cinq représentations et la réception est très bonne», se réjouit Stéphane Chassé, le propriétaire. En quête de nouveaux défis, cet ancien organisateur de soirées casino a vendu son activité il y a 15 ans pour oser l’aventure de la restauration.

À l’époque, lassé de devoir se dépêcher de finir de manger pour aller dans le froid rejoindre une salle de spectacles, il a voulu créer un établissement où les gens peuvent venir en groupe et rester toute la soirée, sans être poussés vers la sortie par un restaurateur pressé d’accueillir de nouveaux clients pour le deuxième service.

Humour et disco

Les samedis, jusqu’à 200 personnes viennent déguster un repas en petit comité ou en grand groupe, puis se déhancher sur le plancher de danse de 600 pieds carrés. Latino, rock, danse en ligne… Différents styles de musique se succèdent pour plaire à toutes les générations car le lieu est fréquenté aussi bien par des jeunes de 25 ans que par des noctambules de 75 ans.

À ces soupers dansants s’ajoutent aussi les soupers-spectacles d’humour. Des pointures comme Jean-Marc Parent, Dominic Paquet, Philippe Bond, Mario Tessier mais aussi la nouvelle sensation de l’humour Julien Lacroix ou encore le jeune talent Simon Gouache sont tous des habitués du Monte Carlo. Plusieurs viennent y tester leurs blagues avant de se produire dans de grandes salles.

En plus de ces soirées, Stéphane Chassé a récemment décidé d’enrichir son offre avec des soupers disco. Boule à facettes, éclairage, chanteuse costumée et danseurs, il a pensé à tout pour donner envie à ses clients de se (re)plonger dans cette époque festive et de donner vie au John Travolta qui sommeille peut-être en eux…

Le Monte Carlo
60, rue Saint Paul – Charlemagne
450 581-2222
www.lemontecarlo.com