Signorvino : manger (et boire) l'Italie
Nouvelles

Signorvino : manger (et boire) l’Italie

Certes, la Petite-Italie ne manque pas de restaurants spécialisés dans la gastronomie de la mère-patrie. Mais on n’a jamais assez de bonnes adresses… C’est le cas du Signorvino, ouvert discrètement en avril dernier dans les locaux de l’ancien resto mexicain Mercado, en plein cœur du quartier italien de Montréal. À sa tête, le duo Roberto Cardillo et Marco Romanelli – surnommé « The Wine Guy », d’où, on imagine, le nom du restaurant. Marco est sommelier, copropriétaire du Parma Café et propriétaire de l’agence d’importation privée Vinitor.

Combinant leurs passions, les deux associés ont ainsi créé un resto – bar à vins. Le vin est en effet bien présent dès qu’on entre : le long du bar en marbre s’alignent des casiers remplis de bouteilles. Dans la salle, la déco très simple est complétée par un tonneau ici, des coffrets de vin en bois par là… Quant à la carte des vins, elle recèle environ 70 bouteilles, à des prix très intéressants – la première se chiffre à une trentaine de dollars. On retrouve aussi quelques apéritifs et digestifs typiques (grappa, Aperol spritz…)

À parler vin on oublierait presque la cuisine, dont les différents plats s’accordent joliment avec les bouteilles et les mettent en valeur – et vice-versa. On se régale de plats authentiques à souhait et servis dans des portions très généreuses. Une cuisine traditionnelle italienne, de celle qu’on mange à la maison, des plats très simples qui laissent toute la place aux saveurs. Quel régal que cette assiette de gnocchi à la ricotta et pommes de terre servis avec une sauce Napoletana!

N’allez pas chercher la surprise ici, on est dans le classique des classiques : plats de pâtes, osso buco, risotto… À la carte aussi, quelques options de poissons et de viandes – notamment de belles assiettes de charcuteries. Le poisson pris ce soir-là est cuit juste comme il faut et le plat est agrémenté d’une gourmande polenta frite. Pour quelque chose de plus frais ou léger, on opte pour la salade de pieuvre (braisée et grillée) avec oignons rouges, tomates cerise et persil frais.

Dans ce petit resto d’une quarantaine de places, le personnel se parle allègrement en italien et on vous accueille avec des bruschettas chaudes. Des parfums gourmands s’échappent de la cuisine ouverte et nous amène déjà dans un de ces petits restos de famille dont recèle Naples ou Rome. Le volume sonore monte vite dans la salle, tandis que le service est chaleureux et rieur – bref, italien.

Un repas gourmand et plein de saveurs, terminé en beauté avec une excellente panna cotta (qu’on hésitait à prendre après ces copieux services) qui s’avère incroyablement légère et délicate, et joliment agrémentée de raisins – «c’est une recette de famille», nous confie le serveur. Un verre de limoncello et on retourne dans l’hiver québécois, après une savoureuse parenthèse italienne.

Signorvino
6961, boulevard Saint-Laurent – Montréal
514 279-5522
signorvinomtl.com