Bulles et fruits de mer : Maison Saint-Paul garde le cap
Nouvelles

Bulles et fruits de mer : Maison Saint-Paul garde le cap

La Champagnerie avait pignon sur rue depuis six ans dans le Vieux-Montréal, et l’adresse est devenue une référence pour ceux qui aiment sabler – et même sabrer – les bulles. Mais le bar et restaurant a dû changer de nom récemment, bien malgré lui, optant finalement pour un hommage à sa rue.

En effet, c’est suite à une longue bataille judiciaire avec l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) de Champagne que le bar à sabrage montréalais a décidé de baisser les armes. L’AOC française statuait de son côté qu’en affichant le nom de Champagnerie, le restaurant avait l’obligation de ne servir que des champagnes. S’ils ont bonne place sur la carte des bulles, le bar offre aussi une large sélection de cavas et autres vins mousseux d’ailleurs.

C’est que l’AOC a du poids et entend bien faire respecter son vocable. Pour sa part, l’ex Champagnerie a choisi d’arrêter les dépenses et les tergiversations et de se rebaptiser, abandonnant ainsi un nom qui l’a suivi pendant six ans et s’est ancré dans le paysage de la restauration montréalaise. La nouvelle Maison Saint-Paul se voit donc forcée d’entreprendre un travail marketing auprès du public pour indiquer que l’adresse reste fidèle à elle-même et que rien n’a changé sinon l’onomastique.

« Des clientes me disaient qu’elles étaient passées devant le bar hier mais n’y étaient pas rentrées car en voyant notre nouveau nom elles ont cru que ce n’était plus le même établissement », soupire notre serveuse en nous versant des bulles (le cava spécial de la maison, élaboré par la sommelière Pénélope Delorme en collaboration avec la maison Torello). Mais l’équipe a décidé de profiter de ce changement de nom pour s’offrir un rafraîchissement, modifiant légèrement le design de l’intérieur.

C’est l’occasion aussi de mettre l’accent sur la cuisine, alors que l’endroit avait tendance à être plutôt associé à un lieu pour prendre un verre, du fait de l’accent mis sur les bulles, qu’à un restaurant avec une belle proposition en cuisine. Le menu s’offre d’ailleurs une cure estivale avec l’arrivée de l’été, mais les produits marins gardent leur place à la carte.

Poissons et fruits de mer sont en effet la marque de la Maison Saint-Paul, d’autant qu’ils accompagnent très bien les bulles, l’autre produit-phare du bar. Le chef Jacques Coutu, aux commandes de la cuisine depuis quatre ans, propose notamment une guédille de homard revisitée – sans le pain, pour l’alléger et ouvrir l’appétit… Les plats ont souvent une petite touche asiatique, chère au chef.

En attendant, si la mer a bonne place au menu, on peut également goûter à de très belles assiettes de viande – comme ce rib eye à la cuisson parfaite servi avec une originale sauce à l’olive. Bref, le chef renouvelle son offre mais les classiques restent bien présents. Que les noms changent et passent… les bouchons poppent toujours autant.

Maison Saint-Paul
343, rue Saint-Paul Est – Montréal
514 903-9343
maisonsaintpaul.ca