Foire alimentaire : Le Cathcart dévoile son offre culinaire
Nouvelles

Foire alimentaire : Le Cathcart dévoile son offre culinaire

La nouvelle foire alimentaire de la Place Ville Marie à Montréal, qui ouvrira ses portes fin janvier, vient d’annoncer les chefs et collaborateurs qui composeront ses kiosques et restaurants. 

Le Cathcart Restaurants + Biergarten, qui se veut comme un immense lieu de vie (35 000 pieds carrés), fait partie du projet de revitalisation de l’Esplanade Place Ville Marie. Au menu notamment: un grand «food hall» signé A5 Hospitality et Sid Lee Architecture. L’offre culinaire est chapeautée par Lionel Piraux, ancien chef de cuisine du Toqué! et du Bistro Mansfield.

« Quand nous avons été invités à repenser l’aire de restauration de Place Ville Marie, les grands gestes architecturaux avaient déjà été lancés avec l’idée de redonner un espace de vie aux travailleurs et aux habitants du centre-ville. C’est dans cet ordre d’idées qu’a pris forme la mission de créer un lieu de restauration convivial et chaleureux, un endroit où l’on a envie de retourner pour profiter de son offre alimentaire augmentée, variée et abordable. De là le choix des collaborateurs qui offrent des produits qui savent plaire à tous et des concepts désirés mais également accessibles », explique Alexandre Besnard, membre fondateur du groupe A5 Hospitality et créateur du Cathcart Restaurants et Biergarten.

On trouve notamment trois restaurants avec service à table, dont un nouveau concept du chef Antonio Park (des restos Park, Flyjin) en collaboration avec Olivier Vigneault (Jatoba, Westwood…) La cantine japonaise Akio servira des mets inspirés de la cuisine de rue d’Osaka, dont une sélection de sushis et de brochettes cuites sur charbon.

À la Pizzeria Del Fornaio (pizza du boulanger), on goûtera à des pizzas napolitaines du chef italien Federico Bianchi (Bottega). La brasserie Mirabel offrira pour sa part un menu d’inspirations française et italienne, mené par le chef Nicholas Giambattisto (Un Po’ Di Piu). L’endroit sera ouvert matin, midi et soir.

Comptoirs et cafés

Neuf comptoirs de cuisine de rue culinaires complèteront l’offre, dont Dirty Greens, un concept menu par la chef Raegan Steinberg (Arthur Nosh Bar) qui offrira des salades et des plats santé. Ses collègues Alexandre Cohen et Luka Lecavalier offriront pour leur part des sandwichs italiens bien garnis au comptoir Patzzi.

Au Chikin, c’est poulet frit coréen au menu, signé Michael Lewis. Son restaurant de Miami, Kyu, a figuré dans le top 10 du magazine Bon Appetit comme un des meilleurs restaurants santé de la ville. Les clients pourront également profiter des menus de Tulum Taqueria et Karma Poké, déjà disponibles au Comptoir Général à Place Ville Marie.

C’est Uniburger et le chef Younes Bengeloune qui proposeront l’offre de burger, avec des sandwichs à la californienne à base de produits frais. Au menu : hamburger, frites et laits frappés. Le restaurant Omnivore aura aussi son comptoir au Cathcart, avec ses classiques libanais revisités préparés par les chefs Akram Sleiman et Charbel Yazbeck.

Mon Nan, dirigé par Joe Lee, offrira des classiques chinois, dont ses fameux plats de raviolis et de canard laqué. et son chef Ross Louangsignotha proposeront les plats signatures du restaurant du Vieux-Montréal, à la croisée des cultures vietnamienne et laotienne.

Deux Caffè Veloce complèteront l’offre avec leurs cafés, viennoiseries et crèmes glacées. C’est la chef et styliste culinaire Blake Mackay (Di Stasio) qui est à l’origine du concept.

« Quand le temps est venu de choisir nos collaborateurs, deux mots nous sont venus à l’esprit : UNIQUE et UTILE, explique Alexandre Besnard. Unique, car les collaborateurs ont chacun créé des produits qui leur ressemblent et qui sont imprégnés de leur personnalité. Et utile, car ils sont nécessaires, choisis, désirés et ils ont pour mission de faire partie de notre quotidien. »

En plus de l’offre en restauration, le Cathcart compte un Biergarten, situé sous un pavillon de verre de 7 000 pieds carrés. On y aura accès à une sélection de bières de microbrasseries choisies par le sommebière Stéphane Pilon (fondateur des Vilains Brasseurs, Broken 7), une carte des vins créé par Marc-André Nadeau (Jatoba) et des cocktails signés Daphnée Vary Deshaies (Foxy). Une programmation mensuelle dévoilée prochainement présentera l’animation prévue dans ce lieu, qui sera privatisable.

Rendez-vous fin janvier pour goûter à tout.