Amérique du Nord

Auberge Le Bôme

Critique Guide Restos Voir

Dans l’ancien magasin général de Grandes-Piles, cette sympathique auberge surplombe la rivière Saint-Maurice. L’ambiance y est conviviale. De sa cuisine ouverte, la chef Mathilde discute gaiement avec les clients, pendant que son conjoint Jean-Claude assure le service escorté par leur chien Pépito. Car c’est surtout pour la table que citadins et touristes européens y affluent depuis près de 30 ans. À l’ardoise, on retrouve poissons, viandes et petit gibier, toujours servis avec légumes de saison. Peu importe le plat, l’équilibre des saveurs est parfaitement maîtrisé. La délicatesse du cumin dans la souris d’agneau, la touche de pastis dans cette sauce nappant les quenelles de brochet, et cette riche purée de topinambours… La finesse de la cuisine fait vite oublier le service qu’on aimerait un peu moins familier.