Amérique du Nord

Les Contrebandiers

Critique Guide Restos Voir

Belle idée que de transformer le rez-de-chaussée du bar Le Temple en supper club. Immenses banquettes capitonnées, lustres démesurés, dorures omniprésentes; tous les efforts ont été mis pour évoquer les années 1920. Le menu offre autant de petites entrées en format tapas que d’immenses plateaux à partager. Si un grand souci du détail est accordé à la présentation des assiettes, on ne retrouve pas toujours en bouche la liste de saveurs promises. Certains plats s’en tirent toutefois très bien. C’est le cas du risotto de homard de la Gaspésie, avec chorizo fumé, pastis de Marseille et pince de homard poêlée. Flirtant avec la thématique de la prohibition, le restaurant propose une impressionnante carte des alcools. Lorsque l’éclairage se tamise et les décibels montent, l’endroit est pris d’assaut par la jeunesse trifluvienne.