Japon

Imadake

Critique Guide Restos Voir

Première izakaya véritable à s’installer à Montréal, cette brasserie japonaise ne dérougit pas avec les années, et l’engouement y est tel qu’on peut difficilement s’y installer sans réservation. Ambiance survoltée – il faut voir, et entendre surtout, ces longues tablées de jeunes gens hurler «SAKÉ BOMB!» pour ensuite taper sur la table et faire tomber leur shooter de saké dans leur verre de bière, pour ensuite tout boire d’un trait –, c’est assurément un endroit pour une soirée entre copains, à moins de ne pas vouloir entendre son interlocuteur lors d’un tête-à-tête… Dans l’assiette, c’est la symphonie d’umami. Savoureux à souhait, que l’on arrête son choix sur la fondante morue noire au miso, les tempuras, les gyozas, les délicieux ramens ou encore le steak cuit sur une pierre brûlante directement à votre table. On est assuré de passer un bon moment.