Amérique du Nord

Moleskine

Critique Guide Restos Voir

Situé à quelques portes au sud de son grand frère le Pullman, le Moleskine jouit d’une double personnalité: au rez-de-chaussée, on trouve un snack-bar, avec des pizzas cuites au four à bois, des sandwichs et des salades, parfaits pour le midi; sur la mezzanine, on découvre une courte carte de plats plus travaillés – huîtres, crudo de flétan de Nouvelle-Écosse, pieuvre grillée, agneau sauce ragù… et une excellente pizzetta ornée d’une belle burrata fraîche et fondante. Des desserts, on retient la tarte aux fraises et le tiramisu, alléchants. Le décor, qu’on pourrait qualifier d’anti-décor, est un curieux amalgame d’espaces déconstruits, porte en métal, béton brut, murs de briques à moitié dévoilées, qui nous propulse hors du monde. Carte des vins succincte.