Grèce

Milos

Critique Guide Restos Voir

Le succès de Milos ne se dément pas. On retourne toujours à la mer. Même en milieu de semaine, la vaste salle à manger est bondée et joyeusement bruyante. Ici, dans ce décor sans dérive folklorique, où le blanc domine, la simplicité et la fraîcheur font recette. L’institution maîtrise ses classiques à la perfection: aubergine et courgette frites d’une finesse absolue, beignet de crabe divin, tendre et savoureuse pieuvre grillée, hallucinante variété de poissons frais, purée de fèves et tzatziki dignement assaisonnés, tout cela servi par un ballet virevoltant de serveurs hyper professionnels. Malgré la gloire, le bling-bling et les infidélités du côté de Londres, de Miami ou de New York, on sent toujours la famille pas loin derrière et, bien sûr, l’amour de la mère (mer) patrie. Si c’est cher? Très. Si c’est bon? Tout autant. Mais on ne mange pas tous les soirs à l’Olympe.


Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie