Espagne + Portugal

Douro

Critique Guide Restos Voir

À l’entrée de la Petite Italie, le Douro s’adresse, comme son nom l’indique, aux amateurs de cuisine portugaise. Que des classiques, mais tout à fait divins: croquettes de morue, calmars, cailles, sardines et pieuvre grillées, morue au four, carré d’agneau justement cuit, dégageant, comme toutes les grillades, les agréables parfums de la cuisson au charbon de bois. À l’arrivée, le service, courtois et si sympathique, offre quelques morceaux de pain de maïs à déguster avec une excellente huile d’olive. En dessert, on craque autant pour les fameuses pasteis de nata, les tartelettes aux œufs, que pour la poire au porto. La salle, décorée de mosaïques bleutées évoquant la mer et la montagne lusitaniennes, dégage une atmosphère de calme et d’intimité, parfaite pour un tête-à-tête ou une virée en famille.