Amérique du Nord

Monarque

Critique Guide Restos Voir

Le restaurant offre trois espaces, le premier pour le bar, le deuxième en concept brasserie (repas en 3 services) et le dernier pour la salle à manger (repas en 4 services, avec entrée froide et entrée chaude). L’ambiance veut rendre celle des vieilles brasseries parisiennes, avec son mobilier en bois, ses nappes blanches comme les chemises du personnel, les touches dorées et la cuisine d’inspiration française. De quoi mettre en valeur le cachet du bâtiment, qui date de 1845. Si certains plats de la carte Salle à manger restent classiques (ballottine de pintade, pot-au-feu, bouillabaisse, Paris-Brest…), on ressent dans d’autres l’influence asiatique ou nord-africaine que le chef Jérémie Bastien a puisée dans ses voyages, comme cette assiette de ris de veau accompagnés de labneh, dukkha et chermoula, ou cette morue charbonnière dans un bouillon tom yum, avec crevette et shimeji. Tout ici a été travaillé dans les moindres détails. L’espace est superbe, le service élégant, la cuisine fine et précise. Un resto en trois volets avec une ambiance et un menu pour chaque occasion.