Amérique du Nord

Le Forain

Critique Guide Restos Voir

Drôlement située, près du rond-point du boulevard Saint-Joseph, se trouve une fourchette pas décevante du tout. Ici, la thématique de la fête foraine colore tout, de la déco jusqu’au nom des salles – le Palais des miroirs, la Cour des miracles, le Salon des lucioles. Même si le menu affiche des titres rigolos, le contenu des assiettes est plutôt classique et peut se résumer à deux intitulés: les pâtes et les «pas-pâtes». Le menu change régulièrement, mais l’incontournable tartare fait toujours partie de la fête. Le canard confit fait son cirque au même titre que le filet mignon, et les frites à la belge maintiennent leur réputation. Pour les dents sucrées, le sandwich à la crème glacée maison et le pouding chômeur poussent d’un cran la décadence. Service familier.