Amérique du Nord

ARVI

Critique Guide Restos Voir

François Blais (Bistro B) et Julien Masia avaient envie d’un concept original pour leur ARVI, qui signifie «au revoir» en savoyard. Le résultat a tout pour séduire: au centre de la petite salle habillée d’un bleu apaisant, les cuistots s’activent dans leur cuisine ouverte, avant de servir eux-mêmes les plats qu’ils ont préparés. Deux menus fixes sont offerts: un régulier et un végé. Nichés dans une splendide vaisselle digne de son contenu, les mets sont des délices qu’on mange à petites bouchées, pour apprécier pleinement l’incroyable et délicat équilibre des saveurs, comme dans l’entrée de pétoncles en ceviche, rhubarbe et amandes fraîches. Finement travaillée, cette cuisine du marché? Parlons plutôt d’orfèvrerie, mais sans ostentation. Brillant!