Amérique du Nord

La Tanière

Critique Guide Restos Voir

N’entre pas n’importe qui à La Tanière: il faut un code d’accès, communiqué à la réservation. Les voûtes du Vieux-Québec ont été soigneusement réaménagées tout en préservant le cachet de l’endroit. Le repas s’articule autour de plusieurs arrêts. Première salle: le cocktail. On choisit un terroir (Kamouraska, Saguenay…) et voici le verre qui arrive, accompagné de bouchées en accord. C’est fin et surprenant. On se dirige ensuite dans une autre salle pour poursuivre le repas. Le menu à l’aveugle est divisé en de multiples petits plats. Tout est délicieux, travaillé au possible avec les produits du terroir et créatif dans les présentations, et les accords mets-vins fonctionnent à merveille. Chaque plat et intitulé sont inspirés d’un morceau d’histoire de Québec, raconté par le serveur. Pour le dessert, on se dirige vers une dernière salle, qui donne l’impression d’entrer dans une forêt enchantée… On n’en dira pas plus pour ne pas gâcher les surprises gourmandes! L’ensemble crée un superbe parcours gustatif dans l’histoire et le terroir du Québec. Bref, on ressort de cette Tanière absolument charmé. 

  • La Tanière
  • La Tanière
  • La Tanière
  • La Tanière
  • La Tanière