Albacore, le nouveau resto pirate
Nouvelles

Albacore, le nouveau resto pirate

La fermeture inattendue du Versa dans St-Roch aura sans doute semé deuil et confusion dans le cœur de plus d’un amateur de poissons et fruits de mers à Québec… Mais plus pour longtemps, puisque le chef Benoît Poliquin prendra dès juin la barre du tout nouveau Albacore, au 819 Côte d’Abraham.

Derrière ce projet, on retrouve le même équipage que celui de L’Affaire est Ketchup, qui se serre présentement les coudes pour traverser cette cinquième ouverture un brin houleuse.

Outre le défi de maintenir la qualité de la prestation dans tous les établissements du groupe et la pression ajoutée par le remaniement du petit dernier (Chez Fratelli dans Limoilou, devenu Délit de fuite), un autre facteur intensifie l’opération : il s’agit d’un premier abordage dans le Vieux-Québec. La haute-ville, l’intérieur des murs, la haute-saison touristique, autant de nouvelles eaux dont il faudra prendre la température…

unnamed-1

En effet, les quatre établissements du groupe ont en commun d’avoir été démarrés dans des quartiers dynamiques comme St-Roch et St-Sauveur, moins nantis mais assortis de loyers accessibles, qui permettent de servir une nourriture décomplexée à prix amical. Le pari : offrir la même formule dans ce nouvel environnement.

« Depuis la venue d’Antony Bourdain à L’Affaire est Ketchup, nous y accueillons pas mal de touristes. Ils aiment notre style, qu’ils trouvent « vrai », alors oui, on veut garder la même approche en général, avec une cuisine d’inspiration « bistro plus », peut-être un peu moins déjantée », explique François Jobin, le chef propriétaire. Ce dernier promet un menu à 60% marin, sur la fraîcheur, qui proposera quand même plusieurs options carnées pour combler toutes les fourchettes.

Le local, aménagé dans un style très épuré et blanc, proposera plusieurs assises sympathiques, de la grande banquette attenante au bar en passant par les tables hautes avec vue sur la cuisine ouverte. En été, la terrasse ajoutera une vingtaine de places à bord et l’apéro s’arrosera de bières locales et de vins en importation privée.

« Albacore va nous ressembler, conclut François. Même notre logo [un thon albacore géant avec un œil de pirate] fait un clin d’œil à Albator, le pirate de l’espace… »

unnamed

Albacore
819, Côte d’Abraham – Québec