Chez Victoire : dix ans de succès
Nouvelles

Chez Victoire : dix ans de succès

Le restaurant de l’avenue Mont-Royal célèbre son 10e anniversaire.

Le bistro français Chez Victoire fait toujours partie du paysage gastronomique montréalais après dix ans d’activités, un fait d’armes dont peu de restaurateurs de la métropole peuvent se vanter. Ce qui explique ce succès? «Un amalgame de plein de choses, lance d’entrée de jeu Sindie Goineau, sommelière et copropriétaire de l’établissement. Depuis le jour 1, on a toujours été fidèles à la vision qu’on avait, on n’a pas suivi les modes, on a vraiment suivi notre passion et ce qu’on voulait créer comme restaurant.»

Pour souligner ce 10e anniversaire, un nouveau cellier jaune moutarde se dresse dorénavant derrière le long bar qui peut accueillir jusqu’à 21 personnes. La devanture du restaurant a profité d’une cure de jouvence et un auvent a été ajouté à la terrasse. «Ce qu’on voulait créer il y a dix ans, c’est un restaurant de quartier où les gens se sentent chez eux, qu’ils soient à l’aise de venir manger au bar, en couple ou entre amis. Faire le party aussi! Bref, on voulait créer une ambiance conviviale en offrant le maximum de qualité avec un prix relativement abordable pour que les gens reviennent nous voir.»

Au-delà des quelques rénovations, le quatuor de propriétaires (composé du restaurateur Edward Zaki, du chef Alexandre Gosselin, du maître d’hôtel Karl Leblanc et de Sindie Goineau) compte également remercier sa clientèle en offrant menus à petits prix et soirées thématiques du dimanche au mercredi durant tout l’été. À compter du 1er juin, les amateurs de bonne bouffe pourront donc profiter du «souper de l’industrie du dimanche soir», qui consiste en un repas quatre services pour 35$, en plus du menu fin de soirée à 25$. Le lundi, la porchetta est à l’honneur et est offerte en combo avec le verre de vin pour 30$, tandis que le mardi les huîtres sont à 1$. Une sélection de vins d’un terroir donné est offerte à 50% de rabais le mercredi.

Certaines créations du chef Alexandre Gosselin ont encouragé la clientèle à se fidéliser. Il y a entre autres la salade de tomates mozzarella di buffala avec croutons de pain fumé, le chou-fleur rôti et truffes ainsi que le plateau de charcuteries. «On fait nos charcuteries maison depuis le début donc on est aussi reconnus pour ça, ajoute Sindie. La côte de bœuf vieillie un minimum de 45 jours sur place grâce à notre chambre tempérée est également fort populaire. C’est une grosse pièce d’un kilo pour 2 à 3 personnes. Quand ça sort en salle à manger, c’est tellement majestueux que tout le monde se retourne. Pour le reste, on est vraiment en mode menu changeant en fonction des produits de saison.»

Pour clore sa saison estivale, l’équipe de Chez Victoire organisera un événement surprise qu’elle tient absolument à garder secret le plus longtemps possible. «On prévoit faire un gros événement mais on n’en dira pas plus, avance Sindie en riant. C’est un événement surprise qui ne se fera pas au restaurant. On veut garder le mystère. Ce sera une formule qu’on n’a jamais fait auparavant et qui va être très cool! J’en parle et j’ai le gros sourire, je suis très excitée!» Suspense…

Chez Victoire
1453, avenue du Mont-Royal Est – Montréal
514 521-6789
chezvictoire.com