Maman : un café new-yorkais dans Griffintown
Nouvelles

Maman : un café new-yorkais dans Griffintown

Maman a été lancé en 2014 à New York, dans Soho. A l’origine du concept, on trouve Ben Sormonte et Elisa Marshall, un couple franco-torontois installé aux États-Unis. Six autres Maman ont depuis ouvert à New York ainsi qu’à Toronto. C’est maintenant au tour de Montréal d’avoir son café, qui a ouvert cette semaine dans Griffintown. L’équipe avait particulièrement ce quartier en vue, qui manquait selon eux d’une offre du genre.

Maman, c’est une signature visuelle très travaillée: un espace lumineux et relax, avec des tables en bois blanc et des briques apparentes, des meubles vintage et des plantes un peu partout. La déco et le design, à point, sont signés par la copropriétaire. Le café compte 75 places, dont plusieurs en terrasse sur la rue Notre-Dame, ainsi qu’un espace privé. A trois jours à peine de l’ouverture, un mercredi midi, le café est déjà plein et les groupes se succèdent aux tables. Malgré tout, le service reste rapide et efficace.

Côté cuisine, l’endroit fait café et boulangerie d’inspiration française. On boit du café de Parlour Brooklyn, importé exclusivement de New York par Maman, et on goûte au fameux biscuit aux morceaux de chocolat – approuvé par Oprah. Le nom du café, s’il est un clin d’œil aux origines françaises du fondateur, évoque aussi le réconfort des viennoiseries et des plats maison. Le café propose aussi une offre lunch et brunch le dimanche.

Les plats sont tous inspirés de recettes familiales (et donc des mamans des proprios ou des cuisiniers), avec des influences du sud de la France amenées par Benjamin et nord-américaines amenées par Elisa. Il y a des spécialités qu’on retrouve dans les autres Maman, comme le Croque-Madame à la béchamel, mais aussi des plats ajoutés selon l’inspiration du chef local. On trouve au menu des salades et sandwichs en tout genre, des quiches, etc. Rien d’exceptionnel, mais que du bon.

Le Maman de Montréal sera aussi le premier à offrir très prochainement un menu spécial pour les 5 à 7, à accorder avec sa carte alcoolisée. « Le 5 à 7 est quelque chose de très montréalais, on ne pouvait pas ne pas le faire », indique Sabrina Taddei, qui opère le café de Griffintown. La gérante indique par ailleurs que le couple de fondateurs revient vivre à Montréal, où ils se sont rencontrés, et devrait donc s’impliquer beaucoup dans cette nouvelle adresse au Québec.

 

Maman
1524, rue Notre-Dame Ouest – Montréal