Amérique du Nord

La Gueule de bois

Critique Guide Restos Voir

Il y a de ces restos qui nous emballent mais qu’on a envie de garder pour nous, comme un trésor. La Gueule de bois est de ceux-là, et c’est peut-être ce qui explique que la salle était presque vide lors de notre passage. Quel dommage! Les absents ont toujours tort, et cette fois plus que jamais, puisqu’ils auront manqué une splendide entrée de boudin maison et pétoncles, un pimpant tartare de morue, pamplemousse rose et chimichurri, un risotto au lapin et aux champignons de même qu’un flétan fondant sur couscous israélien. Une cuisine juste et savoureuse doublée d’un service avenant, le tout bonifié d’un bel assortiment de vins, de cognacs et d’armagnacs: voilà, le secret est ébruité. Seul bémol: le mobilier, qui bénéficierait d’un peu d’amour.